Communiqués

29 janvier 2018

Barrage routier du Centre de prévention du suicide de Malartic et Semaine nationale de prévention du suicide

 

Communiqué 

Pour diffusion immédiate 

 

Barrage routier du Centre de prévention du suicide de Malartic et Semaine nationale de prévention du suicide

 

Malartic, le 29 janvier 2018 –  C’est jeudi le 8 février prochain que le Centre de prévention du suicide de Malartic tiendra son barrage routier pour la dixième année consécutive. En effet, dès 15h00, plus d’une quinzaine de bénévoles récolteront les dons en argent des automobilistes aux intersections des rues Royale et La Salle, près du Centre Michel Brière.  Source de financement majeure pour l’organisme, cette activité a comme objectif d’amasser des fonds et ainsi lui permettre de poursuivre sa mission et continuer d’offrir des services liés à la problématique du suicide pour la population de Malartic et de Rivière-Héva. D’ailleurs, l’activité se déroule justement pendant la Semaine nationale en prévention du suicide.

 

Dans le cadre de cette 28e Semaine nationale de prévention du suicide, une campagne de sensibilisation ayant pour thème  « Parler du suicide sauve des vies » a été lancée. Tous les groupes de la population sont visés par la campagne, mais puisque le risque de suicide est 3 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes au Québec, une attention particulière leur a été portée et l’impact se fait sentir. Une publication Facebook du Centre de prévention du suicide de Malartic mettant d’ailleurs en vedette une des affiches de promotion (créée par l’Association québécoise de prévention du suicide) a été partagée plus de 530 fois, pour une atteinte de 50000 personnes. « C’est du jamais vu pour une de nos publications, mentionne la directrice générale de l’organisme, Ann Zimmermann. Ça montre à quel point les gens sont touchés par cette affiche qui vise particulièrement les hommes adultes, une clientèle qui a été durement touchée par le suicide ces dernières années, ici même à Malartic. » L’affiche montre deux hommes dans la trentaine, que l’on peut deviner amis, qui se tiennent par les épaules de façon complice. On peut y lire « Mon chum, j'étais vraiment content quand tu m'as demandé de l'aide pour autre chose que déménager ». 

 

Le Centre de prévention du suicide de Malartic a pour mission d’aider et de soutenir les groupes, les intervenants, les familles et les individus touchés par le suicide. Il offre à toute la population de Malartic, Rivière-Héva et des environs des services de formation, de dépistage, de sensibilisation, de promotion, d’intervention, de postvention et de prévention adaptés aux demandes. 

 

-30-

 

Source et information :

Ann Zimmermann

Directrice générale

(819) 757-6645